Comment bien choisir sa travailleuse couture ?

travailleuse couture

A l’image des fils et des aiguilles, la travailleuse couture fait également partie des nécessaires pour bien débuter dans la couture. Elle sert principalement au rangement de tous vos outils tels que les bobines de fils, les ciseaux, les boutons à coudre… Il en existe actuellement de nombreux modèles sur le marché qu’il est assez difficile de faire le bon choix. Afin de vous aider dans cette démarche, découvrez dans cet article toutes les informations dont vous avez besoin de savoir pour choisir la bonne travailleuse couture.

Qu’est-ce qu’une travailleuse couture ?

Une travailleuse couture, connue également sous l’appellation de boîte à couture, est une boîte de rangement spécialement conçue pour la mercerie. Très pratique et souvent utilisée dans les espaces de couture, vous en trouverez sous toutes les formes et dans divers matériaux. Elle se présente comme étant un must have qui vous permet de ranger efficacement, en un seul endroit, tous vos accessoires de couture notamment la paire de ciseaux, les canettes, les bobines de fil, les rubans adhésifs, les rubans, les découds vite, les mètres rubans, les dés à coudre, les épingles…

Que contient une travailleuse couture ?

Une travailleuse couture peut contenir tout ce dont vous avez besoin pour le bon accomplissement de votre travail de couture. Les indispensables que tous couturiers ou couturières, professionnels ou amateurs, doivent avoir à disposition sont :

Les épingles : elles sont pratiques pour l’assemblage des différentes pièces découpées avant le passage à la machine à coudre. Pour éviter d’abîmer les tissus, elles doivent être assez fines. Il en existe des modèles à tête de verre et des épingles classiques.

Les aiguilles pour la couture à la main : disponible en différentes tailles, ce type d’aiguilles est nécessaire lorsque vous souhaitez froncer votre tissu, réaliser des retouches rapides et invisibles, effectuer des finitions…

Les aiguilles à coudre : elles doivent impérativement se trouver dans votre travailleuse couture surtout si vous utilisez régulièrement une machine à coudre. Vous devez en disposer en différentes tailles afin de toujours en avoir sous la main selon le type de tissu à travailler.

Les ciseaux : disposer d’au moins d’une paire de ciseaux de couture est important pour tout couturier. Se déclinant pour tous les usages, il y en existe des modèles spécifiquement conçus pour les tissus. Le meilleur moyen de les préserver est d’ailleurs de ne l’utiliser que pour les tissus uniquement.

Les craies : elles sont nécessaires lorsque vous souhaitez tracer vos patrons ou pour laisser des repères sur vos tissus. On peut également les appeler « craies de tailleur ». En général, elles s’enlèvent dès le premier lavage ou si vous y frottez un autre morceau de tissu un peu humide. Disponible en différentes formes et couleurs, vous avez le choix entre les craies rectangles, les crayons et les porte-mines. Votre choix doit dépendre de vos besoins et de l’épaisseur des traits que vous souhaitez obtenir.

Le mètre ruban : tout comme les craies, le mètre ruban fait également partie des éléments les plus importants. Il vous offre la possibilité de prendre les mensurations, mais aussi lors du tracé des patrons et la découpe du tissu.

Les épingles à nourrices : éléments de dépannage en cas de petites déchirures sur les vêtements, elles sont pratiques pour fixer temporairement les deux bouts de tissus. De même, elles peuvent servir lorsque vous voulez retourner une bretelle, passer un élastique ou un cordon à la taille d’une jupe ou d’un pantalon.

L’enfile-aiguille : non obligatoire, mais utile et pratique, l’enfile-aiguille est idéal pour ceux qui n’ont plus une bonne vision.

Le découd vite : utilisé très souvent, le découd vite vous aide à défaire la couture d’un vêtement pour le retaillage, découdre une couture pour les reprendre, défaire les surpiqûres ou si vous avez fait une erreur en cousant deux morceaux de tissus.

Le dé à coudre : accompagnant souvent l’aiguille pour la couture à la main, le dé à coudre vous évitera énormément de dégâts sur vos doigts. Il est très pratique surtout quand vous souhaitez coudre des tissus épais. Choisissez la bonne taille pour être bien à l’aise. Il se place généralement au majeur.

La règle graduée : un double décimètre plus précisément, elle sert à mesurer la distance de la valeur couture, à tracer les patrons, à marquer les repères…

Les avantages d’une travailleuse à couture

Avoir une travailleuse couture vous aidera à optimiser l’espace dans votre atelier de couture. Nombreux sont ses avantages pour n’en citer que sa praticité et son efficacité. En effet, elle peut contenir tous vos nécessaires et vous avez la possibilité de la transporter partout. Plus votre espace de travail est propre et plus vous aurez plus de productivité. Le désordre n’y régnera plus puisque vous avez votre boîte à couture toujours à portée de main. D’ailleurs, la présence des différents compartiments vous arrangera bien.

Les différents modèles de travailleuses couture

La boîte à couture se décline sous diverses formes et sous différents usages, ce qui vous permet de trouver le modèle idéal en fonction de vos attentes.

La travailleuse couture transportable : à la fois légère et facile à transporter, elle est faite en plastique et dispose d’une poignée. Elle convient très bien à toutes les couturières nomades.

La boîte à ouvrage en bois : très pratique et résistante, elle est cependant assez difficile à transporter par rapport aux modèles en plastique.

La travailleuse couture en bois : elle vous fera profiter de plusieurs niveaux et peut se déplier comme un accordéon. Ses nombreux systèmes de rangement lui permettent de disposer d’une grande capacité.

La trousse à couture : conçue pour ceux qui voyagent souvent, sa taille reste correcte pour le transport des éléments de base de vos nécessaires à couture.

La corbeille : économique et offrant une capacité de rangement optimal, la corbeille ne dispose d’aucun compartiment. Ainsi, il ne vous est pas possible d’effectuer un rangement plus soigneux.

Les critères de choix d’une travailleuse couture

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte lors du choix d’une travailleuse couture. Que vous la cherchiez dans un magasin spécialisé ou sur une mercerie en ligne, vous devez définir :

L’utilisation prévue : si vous vous déplacez souvent, optez pour un modèle transportable. Il est doté d’une structure assez légère ainsi que d’une poignée pour plus de praticité. Par ailleurs, si vous pensez l’utiliser uniquement dans votre atelier, il est conseillé de choisir un modèle ayant une grande capacité avec des compartiments pour un meilleur rangement. Les modèles à roulettes et montés sur pied pourraient très bien vous convenir.

La taille : nul besoin de disposer d’une travailleuse couture imposante pour de petits travaux de retaillage ou de retouche. En outre, si vous êtes une ou un vrai passionné et que vous souhaitez devenir professionnel, prenez un modèle vous offrant de nombreuses possibilités de rangement.

La matière : en bois, en cuir, en acier, en plastique ou en osier, vous avez la possibilité de choisir en fonction de vos goûts et de vos possibilités d’entretien.